twitter facebook

Martine Feipel, née en 1975 à Luxembourg, et Jean Bechameil, né en 1964 à Paris, vivent et travaillent ensemble à Luxembourg depuis 2008. Leurs oeuvres tentent de montrer, de manière destructive, la complexité d’idées cachées dans la façon traditionnelle de construire l’espace, tout en ouvrant une perception pour une réflexion alternative.

Sélectionnés en 2011 pour représenter le Luxembourg à la 54e Biennale de Venise (avec Le Cercle fermé), ils ont exposé récemment à la Galerie Valérie Bach à Bruxelles et au Pavillon de l’Arsenal à Paris (Un monde parfait, 2014), à la Galerie Zidoun&Bossuyt (Moonlight Solitude, 2015) et au Cercle Cité à Luxembourg (Melancholic Dislocation, 2015).

Participation à des expositions collectives : Il s’en est fallu de peu, Kunsthalle Mulhouse (2014);  Rapture and Pain, Lustwarande’15 Tilburg (2015);  What Remains, CODA Apeldoorn (2016).
Pour 2017, ils préparent une exposition monographique au Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain.